Nous tenons le scoop qui va ensoleiller votre journée !

Levons notre verre aux recherches de la Washington State University qui prouvent qu’un verre de vin rouge avant de se coucher n’est pas déconseillé. Au contraire, il permettrait même de brûler les graisses !

Enfin une étude scientifique qui nous comprend ! Finie la privation ou du moins la culpabilité :  plus besoin de transpirer à la zumba, place au Syrah. En solo, entre copines ou encore avec votre moitié, vous pouvez dès ce soir, déboucher une bonne bouteille de Bordeaux (avec modération !) puis faire un bon gros dodo.

En résumé, on se fait plaisir tout en brûlant nos graisses. On vous explique le pourquoi du comment.

Source : Pinterest

Il y aurait dans nos verres de vin rouge, une molécule appelée resvératrol qui, tenez-vous bien, transforme la « graisse blanche » en « graisse beige », autrement dit, la plus facile à éliminer. En plus de ça, cette même composante réduirait considérablement l’appétit. Notre verre de Merlot aura donc été le seul capable de supprimer notre précieux carré de chocolat après le dîner.

Pas de panique pour celles qui n’aiment pas le rouge, les jus de raisin, de myrtille et de fraise auraient les mêmes propriétés brûle-graisse selon cette même étude.

Attention, on ne va pas se descendre une bouteille par soir pour espérer un miracle et voir disparaître nos poignées d’amour, mais tout de même, un petit verre ne peut pas faire de mal. Santé !