“Le défi du genou” : le dernier challenge à la con des réseaux sociaux


11 676

Partages


Une nouvelle mode a fait son apparition sur les réseaux sociaux : le défi du genou. Encore une fois, il surfe sur la vague du body shaming en imposant un standard de beauté absurde. 

L’écran de votre iPhone a désormais la capacité de vous faire culpabiliser. Sauf s’il recouvre vos genoux.

Les réseaux sociaux regorgent de tendances qui nous transforment en monstres narcissiques obsédés par une définition incroyablement étrange de la beauté. Un nouvel exemple est apparu aujourd’hui : “iPhone 6 Knees Challenge”. Appelons-le “le défi du genou”.

Ce défi, qui est né sur le réseau social chinois Weibo, consiste à poser un iPhone 6 sur vos genoux. Si l’appareil les recouvre, cela prouve que vous êtes assez mince, et que vous avez, disons, “gagné” ? Bouh.

(© Weibo)

(© Weibo)

Ce défi est déconcertant car il est complètement absurde d’utiliser un smartphone pour déterminer la beauté et l’état de santé d’une personne. C’est absolument normal d’avoir les cuisses plus larges qu’un iPhone 6. L’appareil ne mesure que 13,8 centimètres de large, au passage.

Sans surprise, cette nouvelle mode a rapidement pris. Ce 1er avril, la conversation sur Weibo enregistrait plus de 88 millions de vues et plus de 72 000 commentaires. Le défi commence à arriver en Occident, non sans critiques.

Cette énième tendance synonyme de body shaming débarque juste après une autre mode qui était tout autant culpabilisante : le “défi A4″, dont le but était d’avoir la taille plus fine qu’une feuille de papier. Et avant cela, il y avait le#UnderboobChallenge, le “défi du nombril”, le “défi de la clavicule”, etc, etc.

En résumé, tous les mois, un nouveau défi qui impose un certain standard de beauté apparaît. Que vont-ils nous sortir la prochaine fois ?

(© Weibo)

“La pression imposée aux femmes pour qu’elles se conforment à l’idéal de la minceur se répand dans toutes les régions du monde développé, et la Chine ne fait pas exception à la règle”, a expliqué au South China Morning Post Lisa Moore, qui travaille pour la Women’s Foundation.

“Les médias ont joué un rôle significatif dans la transmission des normes et des valeurs relatives à la minceur, contribuant à l’affaiblissement de la confiance en soi des femmes et à l’augmentation du nombre de femmes insatisfaites de leur image, ainsi que des troubles alimentaires. La manière dont des standards de beauté irréalistes et inatteignables affectent directement l’estime de soi des femmes et des filles nous inquiète.”

Ces défis ridicules viennent souvent de Chine, où la minceur, voire la maigreur, est un standard de beauté répandu chez les femmes. Un idéal qui est aujourd’hui critiqué en Occident.

Dans une conversation lancée sur Quora, un utilisateur du nom d’Elliott Chen explique que “dans la culture chinoise, les femmes tolèrent beaucoup moins les différents types de corps, de corpulence. Si certains Américains pensent qu’une femme ronde, avec de la chair sur les os, peut-être belle, et même sexy, les Chinois vont simplement dire qu’elle est grosse.”

Il ajoute : ”Les familles chinoises sont sans pitié quand elles vous disent que vous êtes grosse, comme peuvent l’attester de nombreuses Chinoises, j’en suis sûr. J’ai entendu des femmes de 45 kilos dire qu’elles étaient grosses.”

Nous dénonçons la minceur comme une obsession dans notre culture, mais nous avons aussi durablement influencé la Chine. Si, aujourd’hui, les femmes athlétiques ou un peu grassouillettes commencent à assumer leurs formes en Occident, il semblerait qu’en Orient elles soient encore obsédées par la minceur, voire la maigreur.

(© Weibo)

Si certaines de ces modes ont commencé en Chine, il est important de garder à l’esprit que nous conservons des standards de beauté similaires dans notre culture. Ce nouveau défi est stupide, mais malheureusement ce n’est pas un cas isolé. N’oublions pas que notre société a inventé les merveilles que sont les gaines de fitness, les thés et les jus détox, le hashtag #fitspo sur Instagram.

Imposer un standard auquel tout le monde doit se conformer pour déterminer la beauté ou l’état de santé d’une personne est ridicule, que ce soit à l’aide d’une feuille de papier A4 ou d’un iPhone. Et peu importe que ces tendances viennent de Chine ou d’Europe. Un corps en bonne santé ne peut pas être comparé à un objet, et les défis révèlent que nous privilégions toujours la soi-disant beauté à la santé.

Alors, pourquoi ne pas tout simplement utiliser votre iPhone pour envoyer des messages ou faire des selfies ?

 Traduction : “J’ai échoué au ‘défi du genou’ (oui, j’ai utilisé mon vieux LG). Mais j’ai de belles bottes, non ?”


11 676

Partages


Commentaires


Encore plus de Meilleur de la Mode