COMMENT ARRÊTER DE SE RONGER LES ONGLES !


13 097

Partages


Si se ronger les ongles est une activité hygiénique pour les êtres vivants munis d’ongles et de griffes, chez les humains elle devient une maladie quand le sujet s’attaque sauvagement à ses ongles, peaux autour et doigts. On l’appelle « onychophagie ». Allez, on prend ses ongles en main et on arrête de les manger. Pour ce faire, lisez ces quelques astuces.

Souvent l’onychophagie commence dans l’enfance, chez les jeunes anxieux et stressés, et peut se poursuivre… jusqu’à l’âge adulte ! Chez les 10-14 ans, 10 % des ados se rongent les ongles. Le problème se résout souvent au-delà.

On distingue l’onychophagie légère et l’onychophagie grave. Si la première se limite à se manger les ongles, la deuxième est une automutilation et ne laisse en guise de bouts de doigts que des moignons sanguinolents ! En termes psychanalytiques, on parle même de « pulsion orale sadique » qui se retourne contre le sujet. Une infection grave peut se loger dans les blessures que la personne s’inflige et une déformation dentaire peut s’ensuivre.

Les causes de l’onychophagie connues sont en premier le stress et l’anxiété. Elle peut également apparaître en cas d’ennui, de solitude et, chez les enfants plus jeunes, de transfert suite à l’arrêt de la succion du pouce. Bien sûr, certains enfants imitent aussi parfois d’autres membres de la famille.

Pour une onychophagie légère, qui consiste à s’égaliser le bout des ongles, les personnes peuvent en venir à bout grâce à des trucs et astuces faciles à mettre en place. Essayez donc ce qui peut fonctionner. Car arrêter du jour au lendemain, juste par la volonté, cela marche pour certains mais pas pour tous !

1- Mettre du vernis amer sur ses ongles ; cela donne un mauvais goût aux ongles. Bon, certains deviennent « accros » au mauvais goût mais généralement l’amertume décourage la plupart des rongeurs.

2- Arrêter de ronger un doigt par semaine. Souvent les « onychophages  » se rongent tous les doigts et n’en n’ont pas de fétiche. Donc en 10 semaines, le problème devrait être résolu ! Du moins si les ongles au repos ne deviennent pas trop appétissants…

3- Manger des bonbons ou des chewing-gums à la place. Sans sucre, évidemment !

4- S’offrir une jolie manucure. La massacrer serait tellement dommage.

5- Prendre soin de ses mains un peu tous les jours permet d’apprendre à leur accorder de l’attention donc du respect pour leur forme et leur beauté.

6- Mettre dans une cagnotte un ou deux euros par journée sans ongles rongés. Après un mois d’efforts, ne manquez pas de vous offrir une récompense, comme une superbe manucure par exemple !

7- Si on se ronge les ongles par mimétisme, peut-être peut-on également arrêter de se les ronger par mimétisme. Regardez donc votre meilleure amie avec sa manucure toujours impeccable. Cela ne vous fait donc pas envie ?

8- Le jour où on a bien mangé l’ongle et la peau avec, et que cela fait bien mal, on arrête, point final. Cela fait trop mal. Et on fait une cure de vitamines B1, B2 et D qui aident à lutter contre le stress.

9- Mettez-vous au yoga ou à la peinture pour évacuer le stress d’une autre façon et exprimer vos émotions.

En cas d’onychophagie grave, il est recommandé de prendre les choses en main avec beaucoup plus de profondeur. La cause est sans doute un stress, une anxiété, un manque de confiance majeurs et il est extrêmement difficile de s’en sortir seul. Se ronger les ongles devient le symptôme d’un mal-être à régler avec l’aide d’un professionnel. Psychothérapie, psychanalyse, hypnothérapie… sont alors vivement conseillées.

Notre conseil
En cas d’infection sur un ongle rongé avec trop d’acharnement, il est conseillé de désinfecter, puis de passer de l’huile de germe de blé. Si vos ongles ont souffert de longues années, n’hésitez pas à les renforcer avec de la cystine, dont les comprimés sont en vente libre en pharmacie.


13 097

Partages


Commentaires


Encore plus de Meilleur de la Mode