Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York


15 370

Partages


Depuis quelques jours, les fashionistas les plus prisées sont réunies à New York pour la Semaine des défilés Printemps/été 2016. Entre les shows endiablés, les décors décalés et les people lookés… Voici les infos qu’il valait mieux ne pas louper.

Le défilé XXL de Givenchy

Pour présenter sa collection Prêt-à-Porter Printemps/Eté 2016, Givenchy a vu les choses en grand. La maison française a souhaité célébrer l’ouverture de sa nouvelle boutique new-yorkaise su Madison Avenue en organisant son défilé dans la grosse pomme. Riccardo Tisci, directeur artistique depuis 10 ans, a donc choisi le Pier 26 et sa sublime vue sur le One World Trade Center pour dévoiler ses créations. Et ce n’est pas une coïncidence si Givenchy a décidé de faire défiler ses modèles le 11 septembre, date anniversaire des attentats de 2001. Le show de la maison de couture s’est révélé comme une véritable Ode à l’amour. Le show présenté par Givenchy revisitait ainsi six cultures et religions grâce à ses créations, sa musique, ses mannequins et son décor. De plus, le défilé était ouvert au grand public. Parmi les invités de cet incroyable spectacle, 800 avaient été tirés au sort et 200 étaient des étudiants provenant de diverses écoles de mode. Evidemment, les célébrités étaient de la partie. On pouvait ainsi apercevoir, au premier rang, Kanye West, Kim Kardashian, Nicki Minaj, Julia Roberts, Amanda Seyfried, Uma Thurman et bien d’autres people.

Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York

Les sixties de Jeremy Scott

Pendant que certains designers se concentrent sur des collections sobres et minimalistes, Jeremy Scott s’éclate et nous propose des créations toujours plus décalées. Pour son défilé Prêt-à-Porter Printemps/Eté 2016, le styliste a proposé à ses invités un véritable retour dans les années 60. Choucroute blonde, mini-robe et cils XXL ont donc défilé sur le catwalk. Le créateur a d’ailleurs pu compter sur les mannequins Bella et Gigi Hadid pour présenter sa collection. Merci Jeremy !

Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York

Les vacances aux Caraïbes de Tommy Hilfiger

Chez Tommy Hilfiger, on nous souhaitait la « Bienvenue au Paradis« . Le designer nous a offert un voyage aux Caraïbes dans les années 70. Bambou, paillote, scène inondée et sable… Un décor nostalgique pour ceux et celles qui rentrent à peine de vacances. On célébrait également le grand retour du bonnet rasta et de la maille ultra-colorée. Maillots de bain seventies, motifs tropicaux, robes XXL et vestes en jean étaient ainsi arborés par les mannequins souriants sélectionnés par Tommy Hilfiger. La petite escapade proposée par la marque américaine aux Bahamas a été très appréciée. Flower Power et rasta girls, c’est le mot d’ordre de Tommy Hilfiger pour l’été 2016.

Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York

Le nouveau virage de Victoria Beckham

Malheureusement pour la styliste britannique, ce n’est pas sa nouvelle collection qui crée aujourd’hui le buzz. Comme chaque année,Victoria Beckham a présenté ses créations à New York. Le front row comptait évidemment la progéniture de l’ex-Spice Girl et son époux, le beau David Beckham. En bref, du beau monde. La direction que la maman de la petite Harper a prise pour l’été 2016 a été félicitée, c’est vrai, mais Victoria fait aujourd’hui face à un vilain scandale. En effet, Posh est lourdement critiquée pour avoir choisi des mannequins bien trop maigres à l’occasion de son show. Fraîcheur, minimalisme et douceur avaient beau résumer les tendances explorées par la créatrice pour l’été 2016, cela n’a pas suffi à étouffer le bad buzz dont est aujourd’hui victime Victoria Beckham. Dommage, car cette collection est tout particulièrement réussie. La preuve en images.

Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York Ce qu’il faut retenir de la Fashion Week Prêt-à-Porter de New York

15 370

Partages


Commentaires


Encore plus de Meilleur de la Mode